Paprika en serbe c'est le poivron et Paradiz, c'est la tomate. Ça réchauffe le coeur et ça sublime toutes sortes de plats. En cuisine, des cuivres et une guitare électrique, une batterie et un hélicon se racontent leurs voyages et refont le monde à travers des chansons de joie et d’amour. Après plusieurs coups d'état et autres révolutions manquées, des balkans à la colombie, ils traversent les frontières sans jamais poser leurs valises.

Paprika Boyz

Tibo Louvet

à la guitare

Guillaume Cottin

au saxophone

Justin Lardic

à la batterie

Pascal Fabry

à l’hélicon

Alban Sarron

à la trompette